Logo 0
Logo ss

 Initiation à la reliure de livre avec Rose-Lyne Aernout
 Sauvez nos reliures
 La restauration d'un vieux livre par un artisan
 Atelier de reliure de Roncq
 Coudre un livre : partie 1/2
 Coudre un livre : partie 2/2
 La dorure :  Initiation 
 La restauration : d'un livre ancien
 La reliure à la Japonaise

Partager "Vidéos et liens sur la reliure" sur facebookPartager "Vidéos et liens sur la reliure" sur twitterLien permanent

LES DECOUVERTES

flux RSS de la boite LES DECOUVERTES

2018/01/16 - La Bibliothèque nationale de France se félicite d'une fréquentation en hausse

C'est l'heure du bilan de l'année 2017 pour la Bibliothèque nationale de France, qui partage dans un communiqué de presse son niveau de fréquentation, mais aussi les visites de ses services en ligne ou encore la réussite de son Pass Lecture/Culture, lancé en avril 2017. 

BnF : Bibliothèque nationale de France

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Le Pass Lecture/Culture, commercialisé à partir du mois d'avril 2017 au prix de 15 €, a rencontré un vif succès, assure la BnF, avec une progression de 34 % par rapport à la vente de cartes annuelles en 2016, soit 1/3 d’abonnés en plus. Pour rappel, le Pass Lecture/Culture donne un accès illimité aux salles de lecture tous publics de la BnF, qui composent une vaste bibliothèque de référence, mais aussi à une quinzaine d’expositions chaque année et à près de 200 manifestations : festivals, concerts, lectures, colloques, conférences et spectacles vivants.

La fréquentation des sites de la BnF a progressé de 13 % par rapport à 2016. Les salles de lecture ont reçu 920 000 visiteurs, retrouvant ainsi un niveau de fréquentation qui n’avait pas été atteint depuis 5 ans. En 2016, on comptait 900.000 visites dans les salles de lecture. La Bibliothèque nationale de France compte 1,3 million de visiteurs sur l'ensemble de ses sites, en hausse par rapport à 2016 (1,2 million de visiteurs).

L’audience des sites en ligne de la BnF a augmenté de 20 % (bnf.fr, Gallica, Retronews, ressources catalographiques, data.bnf.fr) avec 36 millions de visites. L’agrégateur de la BnF, data.bnf.fr, a vu sa fréquentation progresser de 45 %. Après son lancement en 2016, le site de presse de la BnF, Retronews, a reçu 2 300 000 visites en 2017. Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF qui fête ses 20 ans, plébiscitée à 95 % par ses utilisateurs, a vu sa fréquentation augmenter de 11 %, recevant près de 16 millions de visites en 2017.

Les expositions ont connu une bonne fréquentation, notamment grâce à Paysages français, une aventure photographique et à Bakst et Mozart à la Bibliothèque-musée de l’Opéra. 

2017-2021 : les grands défis de la BnF, et comment elle compte les relever

La fréquentation des manifestations a quant à elle augmenté de 60 %, avec une nouvelle programmation, rythmée par des rendez-vous tels que le cycle de master-class littéraires, les conférences de l’Université populaire de la BnF (Cours méthodique et populaire de philosophie, Un texte, un mathématicien...), des rendez-vous avec les collections de la BnF (Les Trésors de Richelieu...) ou des événements comme le festival de lecture « Bibliothèque parlante ».

La BnF a coproduit des événements en région, noué des partenariats et prêté plus de 2000 œuvres pour une quarantaine d’expositions en région et également une quarantaine à l’étranger.

Source : Actualitté / Antoine Oury 

Partager "2018/01/16 - La Bibliothèque nationale de France se félicite d'une fréquentation en hausse" sur facebookPartager "2018/01/16 - La Bibliothèque nationale de France se félicite d'une fréquentation en hausse" sur twitterLien permanent


PRÉSENTATION «Détournoyment, théâtre de proximité.

Depuis 1995, le théâtre de Détournoyment défriche de nouveaux territoires avec la participation des habitant-e-s des villes et des champs.

De cette friction surgissent des mythes originaux nourris des mémoires collectives, d’utopies, de réalité quotidienne : des moments de théâtre en porte-à-porte, au bord d’une voie d’eau ou le long des artères urbaines.

Détournoyment expérimente l’insolite, engage le public pour un détournement à choix multiples.

Répertoire : « Les VoiX d’Eau », la mémoire humaine au fil de l’eau.

                            « Opéra de légumes », une farce lyrique en jardin majeur.

                            « Visite détournée » fomente un hold-up de patrimoine.

                            « Cabaret Polar », enquête théâtrale de proximité.

                            « la B.R.U.T. » explore un théâtre en porte-à-porte.

                            « Parkour détourné » des sauts et des mots.

                            « Théâtr’action », pour libérer la parole.

Surprendre les publics pour découvrir mythes urbains et légendes rurales.

Etre proche des acteurs pour être au coeur d’une histoire.

Participer aux actions pour agir sans subir.»

Présentation « Une vie bien rEnger » :

« «Une vie bien rEnger» : lecture mise en son et en images », création 2017.

En 2017, nous faisons entendre une voix singulière, décapante comme de l'art brut : Corinne Masiero, Louise Bronx et Adolpha forment un trio de femmes rayonnantes dans « une vie bien rEnger».

Récit autobiographique d’Adolpha Van Meerhaeghe, née dans les baraquements de Lille Sud, passée par la case prison, aujourd’hui artiste brut : elle écrit, chante, sculpte.

Sa présence sur scène témoigne de sa résilience. Leçon de vie mise en son et en images.

«Adolpha c'est notre histoire et c'est l'histoire qu'il faut connaître pour savoir que l'éducation populaire, la culture, et nos responsabilités ont un rôle à jouer dans notre avenir et pour comprendre notre présent aussi. 

Adolpha a connu des horreurs que je ne souhaite à personne mais Adolpha a su se servir de son énergie son talent bien spécial d'écrivaine pour faire de ses expériences un héritage qu'elle nous offre.» Corinne Masiero.» 

 

Partager "Cie Détournoyment" sur facebookPartager "Cie Détournoyment" sur twitterLien permanent