Logo 0
Logo ss

 Initiation à la reliure de livre avec Rose-Lyne Aernout
 Sauvez nos reliures
 La restauration d'un vieux livre par un artisan
 Atelier de reliure de Roncq
 Coudre un livre : partie 1/2
 Coudre un livre : partie 2/2
 La dorure :  Initiation 
 La restauration : d'un livre ancien
 La reliure à la Japonaise

Partager "Vidéos et liens sur la reliure" sur facebookPartager "Vidéos et liens sur la reliure" sur twitterLien permanent

LES DECOUVERTES

flux RSS de la boite LES DECOUVERTES

2018/01/16 - La Bibliothèque nationale de France se félicite d'une fréquentation en hausse

C'est l'heure du bilan de l'année 2017 pour la Bibliothèque nationale de France, qui partage dans un communiqué de presse son niveau de fréquentation, mais aussi les visites de ses services en ligne ou encore la réussite de son Pass Lecture/Culture, lancé en avril 2017. 

BnF : Bibliothèque nationale de France

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Le Pass Lecture/Culture, commercialisé à partir du mois d'avril 2017 au prix de 15 €, a rencontré un vif succès, assure la BnF, avec une progression de 34 % par rapport à la vente de cartes annuelles en 2016, soit 1/3 d’abonnés en plus. Pour rappel, le Pass Lecture/Culture donne un accès illimité aux salles de lecture tous publics de la BnF, qui composent une vaste bibliothèque de référence, mais aussi à une quinzaine d’expositions chaque année et à près de 200 manifestations : festivals, concerts, lectures, colloques, conférences et spectacles vivants.

La fréquentation des sites de la BnF a progressé de 13 % par rapport à 2016. Les salles de lecture ont reçu 920 000 visiteurs, retrouvant ainsi un niveau de fréquentation qui n’avait pas été atteint depuis 5 ans. En 2016, on comptait 900.000 visites dans les salles de lecture. La Bibliothèque nationale de France compte 1,3 million de visiteurs sur l'ensemble de ses sites, en hausse par rapport à 2016 (1,2 million de visiteurs).

L’audience des sites en ligne de la BnF a augmenté de 20 % (bnf.fr, Gallica, Retronews, ressources catalographiques, data.bnf.fr) avec 36 millions de visites. L’agrégateur de la BnF, data.bnf.fr, a vu sa fréquentation progresser de 45 %. Après son lancement en 2016, le site de presse de la BnF, Retronews, a reçu 2 300 000 visites en 2017. Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF qui fête ses 20 ans, plébiscitée à 95 % par ses utilisateurs, a vu sa fréquentation augmenter de 11 %, recevant près de 16 millions de visites en 2017.

Les expositions ont connu une bonne fréquentation, notamment grâce à Paysages français, une aventure photographique et à Bakst et Mozart à la Bibliothèque-musée de l’Opéra. 

2017-2021 : les grands défis de la BnF, et comment elle compte les relever

La fréquentation des manifestations a quant à elle augmenté de 60 %, avec une nouvelle programmation, rythmée par des rendez-vous tels que le cycle de master-class littéraires, les conférences de l’Université populaire de la BnF (Cours méthodique et populaire de philosophie, Un texte, un mathématicien...), des rendez-vous avec les collections de la BnF (Les Trésors de Richelieu...) ou des événements comme le festival de lecture « Bibliothèque parlante ».

La BnF a coproduit des événements en région, noué des partenariats et prêté plus de 2000 œuvres pour une quarantaine d’expositions en région et également une quarantaine à l’étranger.

Source : Actualitté / Antoine Oury 

Partager "2018/01/16 - La Bibliothèque nationale de France se félicite d'une fréquentation en hausse" sur facebookPartager "2018/01/16 - La Bibliothèque nationale de France se félicite d'une fréquentation en hausse" sur twitterLien permanent
Bruno Tuchszer est né à Lille en 1968 et y habite toujours 48 ans plus tard.

Le qualificatif d’aventurier ne semble pouvoir lui être appliqué qu’avec précaution.
 
Après des études à l’EDHEC, il devient comédien. Il joue au théâtre, sous la direction notamment de Laurent Hatat, Claire Dancoisne, Jean-Marc Chotteau.
Il figure également au générique d’une quarantaine de films pour le cinéma ou la télévision, sous la direction entre autres de Christian Vincent, Philippe Lioret,
Dany Boon ou Claude Berri. Il a abordé la radio, en tant que chroniqueur sur France Bleu Nord.

En 2009, Bruno Tuchszer adapte Une Mort Moderne, court roman de politique-fiction de l’auteur suédois Carl Henning Wijkmark. Prenant le prétexte d’une réforme de la santé et des comptes sociaux, Une Mort Moderne est une satire subtile et grinçante du discours politique, une dénonciation glaçante de l’art de la manipulation, à l’humour très acide. Représenté dans de nombreux
théâtres et festivals (Spa, Rennes, Dax, Soissons, Sarlat…), Une Mort Moderne tourne aussi abondamment dans des contextes universitaires et scientifiques (Faculté de Médecine Paris-Descartes, Forum Européen de Bioéthique de Strasbourg, École des Hautes Études en Santé Publique de Rennes).
Partager "TUCHSZER BRUNO" sur facebookPartager "TUCHSZER BRUNO" sur twitterLien permanent