Logo 0
Logo ss

La Fondation de Lille

La Fondation de Lille se présente comme un outil au service au service de la solidarité dans la région Nord-Pas-de-Calais. Créée par Pierre MAUROY, Ancien Premier Ministre et Ancien Maire de Lille, la Fondation a été reconnue d’utilité publique le 08 août 1997 par décret du Premier Ministre après avis du Conseil d’Etat.

LES DECOUVERTES

flux RSS de la boite LES DECOUVERTES

La bibliothèque, un lieu à part dans une maison d’arrêt

Chaque vendredi après-midi, des tournées sont effectuées avec ce chariot auprès des détenus pouvant emprunter des ouvrages.

Chaque vendredi après-midi, des tournées sont effectuées avec ce chariot auprès des détenus pouvant emprunter des ouvrages. 
© (Photo NR, Jérôme Dutac)

Pour promouvoir la lecture en prison, une convention a été signée avec Agglopolys, la maison d’arrêt et le service pénitentiaire d’insertion et de probation.

C’est un partenariat qui ne date pas d’hier. « Quand Jack Lang était ministre de la Culture, il avait déclaré qu’il souhaitait que la culture soit présente dans tous les ministères. Et, en tant que maire de Blois, au moment de l’ouverture de la bibliothèque Abbé-Grégoire, il a pensé avec son équipe aux publics empêchés, c’est-à-dire à ceux privés d’un accès à la lecture. C’est ainsi qu’une première convention a été signée avec la prison de Blois en 1996 », explique Christophe Degruelle, président d’Agglopolys, qui signait, ce vendredi 14 septembre, pour la troisième fois depuis 2008 (date à laquelle il a pris la tête de la communauté d’agglomération) cette convention avec le Service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip) de Loir-et-Cher et la maison d’arrêt de Blois. 

Une équipe, constituée d’agents de la bibliothèque Abbé-Grégoire et de la médiathèque Maurice-Genevoix, intervient à la prison pour apporter une expertise technique et une veille sur la qualité du fonds (livres, périodiques et CD) mis à la disposition des détenus, et pour assurer un prêt régulier de documents. Les vendredis après-midi, un chariot, emmené par Xavier, détenu en charge de la bibliothèque depuis mai 2018, un agent des bibliothèques d’Agglopolys et un surveillant de la maison d’arrêt, passe auprès des prisonniers dans leur cellule. 

Un espace d’échanges et d’activités culturelles« J’ai pris mes fonctions en septembre 2017 et, à mon arrivée j’ai été agréablement surpris par l’état de la bibliothèque et du rôle qu’elle pouvait jouer », souligne Gérald Pidoux, chef d’établissement de la maison d’arrêt de Blois. « Cet espace est un lieu d’échanges et d’activités culturelles. » Dès l’arrivée d’un détenu à la maison d’arrêt, celui-ci est incité à emprunter un livre, comme l’a rappelé René Beltoise, directeur du Spip de Loir-et-Cher : « Le réaménagement du lieu permet un usage plus large. » Pour limiter la dégradation ou le vol d’ouvrages, un logiciel a été mis en place permettant d’indexer chaque livre et d’indiquer les dates d’emprunt et de retour. « La bibliothèque est un lieu à part dans une maison d’arrêt, car c’est une ouverture vers l’extérieur. Elle est donc très respectée », confie Gérald Pidoux.

En prenant en charge cette bibliothèque, Xavier, détenu, a commencé par faire un inventaire complet. « Je me suis aperçu qu’il y avait de la perte. Je me suis occupé d’aller en récupérer auprès des prisonniers et de faire venir davantage les détenus dans ce lieu », reconnaît-il. « On se rend compte que l’accès aux livres permet de stabiliser ceux qui sont enfermés ici. Ça les apaise. »

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr
Auteur : Rédaction
Date : 20/09/2018

 

Partager "La bibliothèque, un lieu à part dans une maison d’arrêt" sur facebookPartager "La bibliothèque, un lieu à part dans une maison d’arrêt" sur twitterLien permanent

On a slamé sur la Lune

LE CONCEPT

Poète slameur et musicien, Marc Alexandre Oho Bambe dit Capitaine Alexandre propose des ateliers de slam en bibliothèque et médiathèque.

Il peut réaliser des concerts littéraires et des perfomances slam en solo ou avec On A Slamé Sur La Lune, collectif dont il est le directeur artistique.

Auteur du Chant des possibles (éditions La Cheminante), il propose à partir de ce recueil de poésie des ateliers d'écriture, des performances et lectures à voix haute pour tous les publics.

Sur place, il peut intégrer toutes les formes d'art (théâtre, mime, chant, danse, vidéo, graph, installation, art numérique...).

Il a reçu le prix Fetkann de poésie 2014.

 

CONTACT

Sylvie Darreau - La Cheminante

06 78 78 01 51

sylviedarreau@gmail.com

 
Partager "On a slamé sur la Lune" sur facebookPartager "On a slamé sur la Lune" sur twitterLien permanent