Logo 0
Logo ss

La Fondation de Lille

La Fondation de Lille se présente comme un outil au service au service de la solidarité dans la région Nord-Pas-de-Calais. Créée par Pierre MAUROY, Ancien Premier Ministre et Ancien Maire de Lille, la Fondation a été reconnue d’utilité publique le 08 août 1997 par décret du Premier Ministre après avis du Conseil d’Etat.

Capteo, l’application qui enrichit les journaux en numérique

Avec le temps et les avancées technologiques, les journaux belges ont fortement évolué et réfléchissent sans cesse à enrichir l’expérience de lecture de son audience. En ce sens, le journal VLAN a développé depuis peu un nouveau service : l’application Capteo. Celle-ci permet d’aller plus loin dans la lecture, de visualiser ou bien de revivre un événement, ainsi que de le partager sur les réseaux sociaux. Innovante, cette évolution bouscule les codes actuellement proposés par les autres journaux belges.  

Qu’ils soient nationaux ou locaux, les journaux belges ont connu une nette évolution ces dernières années puisqu’ils ont élargi leur offre en proposant des versions numériques de leurs publications. Les groupes médias ont dû s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation médiatique.

Capteo - Logo

En ce qui concerne le numérique, trois tendances peuvent être dégagées au niveau de l’offre presse. Premièrement, la majorité des journaux belges offre à ses lecteurs une copie numérique du contenu papier, moyennant généralement un abonnement ou la possibilité d’un achat unique lorsque le quotidien est payant. C’est le cas de la DH et de l’Avenir. Deuxièmement, la lecture est enrichie via des liens hypertextes et des contenus multimédias cliquables qui accompagnent le format numérique afin de prolonger l’expérience de lecture. Les offres comme la Libre Journal + et Le Soir + proposent ainsi des interfaces spécifiques et adaptées pour une lecture optimale. Enfin, chez Vlan Media, c’est avec l’application Capteo que le lecteur peut accéder à du contenu enrichi en lisant son journal papier. Basée sur une technologie de reconnaissance d’image, l’application donne accès à du contenu supplémentaire grâce à un petit logo Capteo disposé dans le journal, et que le lecteur doit « flasher » à l’aide de son smartphone ou de sa tablette. Il pourra ensuite partager l’information sur les réseaux sociaux.

Les Belges, grands consommateurs d’information, sont également friands de contenus web. Selon une étude du Centre d’information sur les médias (CIM) de 2017, 19 % des lecteurs s’informent uniquement sur internet et 58 % lisent un journal papier ou son équivalent PDF. L’inclusion de ces nouveaux contenus est dès lors une adaptation nécessaire qui comblera sans doute les lecteurs en quête d’innovation.

Source : http://www.lettresnumeriques.be
Auteur : Aude Luyckx
Date : 28/05/2018

Partager "Capteo, l’application qui enrichit les journaux en numérique" sur facebookPartager "Capteo, l’application qui enrichit les journaux en numérique" sur twitterLien permanent
RetourHaut