Logo 0
Logo ss

La Fondation de Lille

La Fondation de Lille se présente comme un outil au service au service de la solidarité dans la région Nord-Pas-de-Calais. Créée par Pierre MAUROY, Ancien Premier Ministre et Ancien Maire de Lille, la Fondation a été reconnue d’utilité publique le 08 août 1997 par décret du Premier Ministre après avis du Conseil d’Etat.

RWcVmX

 Si l’espace public demeure trop souvent mal adapté aux personnes souffrant de handicaps physiques, les développeurs sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à la façon de faciliter leur vie quotidienne. Lettres Numériques vous propose un tour d’horizon des différentes applications et innovations numériques mises au point pour permettre un meilleur accès à la lecture des personnes atteintes de déficience visuelle.

Parfois encombrants et souvent coûteux, les outils d’assistance traditionnels destinés aux personnes malvoyantes n’apportent pas toujours l’aide pratique immédiate dont ont besoin leurs utilisateurs. L’ère de l’intelligence artificielle voit cependant émerger des solutions plus simples pour les aider à accéder à la lecture d’informations en tout genre et faciliter leurs interactions avec le monde qui les entoure.

Aipoly et Seeing Al, des applications de reconnaissance visuelle

Tous deux lancés en 2017, ces outils de description audio s’avèrent à la fois semblables et complémentaires. Déjà utilisée dans le cadre de spectacles ou de films, l’audiodescription est ici destinée à un emploi pratique quotidien et permet de reconnaître un nombre varié d’éléments présents dans l’environnement de la personne aveugle ou malvoyante. Comme le montre cette vidéo de promotion pour Seeing Al, le dispositif est simple : à l’aide de la caméra du smartphone, ces applications se chargent de reconnaître et de décrire en temps réel des objets, des visages, des couleurs, des devises et dans le cas d’Aipoly, les produits alimentaires et les différentes espèces d’animaux et de plantes. En ce qui concerne la lecture en tant que telle, les deux solutions possèdent une autre fonctionnalité non négligeable : un système de reconnaissance des caractères qui permet la lecture de documents imprimés variés, qu’il s’agisse d’un menu, d’une pancarte ou d’un billet de train. Petit détail en faveur de Seeing Al : l’application développée par Microsoft reconnaît non seulement les textes dactylographiés, mais également l’écriture manuscrite, rendant possible la lecture de notes rédigées par les proches.

Aipoly_logo_largeseeing-ai-logo

Quels outils pour la lecture ludique ?

Nous avions déjà évoqué ces supports de lecture ici et ici. Leur point commun : améliorer le confort de lecture, mais aussi l’accessibilité des ouvrages aux personnes aveugles et malvoyantes.

DAISY, le livre audio numérique plébiscité par les lecteurs

DAISY (Digital Accessible Information System), un format de livre audio adapté au numérique et constitué d’un fichier MP3, a été mis au point en 1996 et présente différents avantages : plus compact et offrant un son d’une meilleure qualité que les cassettes, il est également pourvu d’un système de navigation permettant de se déplacer facilement dans le texte et de régler la vitesse de débit. Son usage s’est progressivement étendu, à mesure que les éditeurs et les bibliothèques, de plus en plus nombreux, ont fait le pari d’intégrer DAISY à leur catalogue. La bibliothèque sonore en ligne la plus complète reste celle mise à disposition par le GIAA (Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes).

FingerReader, future alternative aux livres en braille ?

Simple gadget en apparence, le FingerReader peut quant à lui s’avérer extrêmement pratique pour les voyants comme pour les malvoyants. À l’instar des applications précédemment évoquées, cette bague connectée équipée d’une caméra haute définition s’appuie sur la reconnaissance de texte : le lecteur enfile l’objet sur son doigt et fait défiler celui-ci le long de la page. La bague scanne alors les mots pour les restituer à haute voix. Le petit plus : un signal sonore accompagné de vibrations signale à l’utilisateur un saut de ligne ou l’absence de texte.

FingerReader-Reading-Kindle

Cette technologie n’en est encore qu’au stade de prototype mais, au même titre que les autres innovations citées plus haut, elle incarne la nouvelle impulsion donnée à l’assistance des personnes handicapées grâce au développement du numérique et de l’intelligence artificielle.

Et si elles restent à parfaire, ces solutions constituent sans nul doute un pas supplémentaire dans leur intégration au sein de notre société.

Source : Lettres numériques
Auteur : Elisabeth Mol
Date : 09/03/2018

 

Partager "Quelles solutions de lecture numérique pour les personnes malvoyantes ?" sur facebookPartager "Quelles solutions de lecture numérique pour les personnes malvoyantes ?" sur twitterLien permanent
RetourHaut