Logo 0
Logo ss

L'entorse

Depuis 2006, l’association l’Entorse s’est donné pour objectif de construire des passerelles entre le milieu de l’art et celui du sport et entre leurs publics respectifs à travers l’organisation de différentes manifestations dans toute la région Nord-Pas de Calais ainsi qu’en Eurorégion. Elle explore les croisements entre l’art et le sport par le biais des spectacles, des expositions, des ateliers artistiques et sportifs.

Les archives départementales du nord

Depuis plus de 200 ans d’existence, les Archives départementales du Nord ont acquis une notoriété internationale grâce à la richesse de leurs fonds. Elles assurent la collecte du patrimoine écrit, mais aussi cartographique et photographique du département. Les Archives départementales du Nord jouent un rôle essentiel dans la conservation de la mémoire.

Manuscrits médiévaux issus du fonds de la Bibliothèque municipale de Chartres. Bibliothèque municipale de Chartres

Après plusieurs dizaines d’années d’un long travail de restauration inédit, les prestigieux manuscrits médiévaux de la bibliothèque municipale de Chartres sont désormais accessibles en ligne.

Inaccessibles pendant près de 70 ans à la recherche suite à l’incendie ayant ravagé son fonds documentaire, les manuscrits médiévaux de la bibliothèque municipale de Chartres sont désormais consultables en ligne sur le siteManuscrits de Chartres.

Projet en 4 étapes

Piloté par l’Institut de Recherche et d’Histoire des textes (laboratoire du CNRS) en partenariat avec la Médiathèque l’Apostrophe de Chartres, la Direction du Livre et de la Lecture, la Bibliothèque Nationale de France (BNF) et la Direction Régionale des Affaires Culturelles, ce portait est le résultat d’un long projet mené en quatre étapes : depuis larestauration des manuscrits, en passant par leur numérisation, l’identification des documents par des spécialistes, jusqu’à leur mise en ligne.

De l’incendie à la renaissance

La Bibliothèque municipale de Chartres disposait avant 1944 d’une des plus belles collections de manuscrits médiévaux de France. Mais une grande partie de ce fonds prestigieux a disparu dans l’incendie que l’établissement a subi en mai 1944, bombardé par l’aviation américaine lors des combat précédant le Débarquement.

Seuls 960 manuscrits médiévaux, sur les 2 000 que contenait l’établissement, ont pu être sauvés. Mais dans des états variables, les documents ayant été victimes des ravages successifs du feu, puis de l’eau.

Envoyés à la Bibliothèque nationale de France (BNF) dès le mois de juin 1944, les manuscrit médiévaux ont d’abord été restaurés dans l’urgence. 

Technique inédite de restauration

En septembre 2011, le projet initié en 2005 par l’IRHT a finalement débuté. Les documents ont alors pu être traités selon des techniques de restauration inédites en France au Centre technique de la BNF à Bussy-Saint-Georges : celles-ci consistent à disposer les manuscrits feuille par feuille en chambre humide avant de les retendre afin de faire disparaître les plis et rendre ainsi possible leur lecture.

Le portail Manuscrits de Chartres est donc l’aboutissement d’un travail de plusieurs dizaines d’années, symbole de la renaissance des manuscrits médiévaux de la bibliothèque.

Voir le film réalisé par la BNF sur le traitement des manuscrits de Chartres au Centre technique de Bussy-Saint-Georges 

La Bibliothèque municipale de Chartres, l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, et la Bibliothèque nationale de France ont organisé ensemble la campagne de traitement et de numérisation des manuscrits médiévaux de Chartres. La mission a débuté en 2009, au centre technique de la BnF, basé à Bussy-Saint-Georges, et s’est achevée à l’automne 2012.

 

Partager "La restauration des manuscrits médiévaux de Chartres" sur facebookPartager "La restauration des manuscrits médiévaux de Chartres" sur twitterLien permanent

LES MANUSCRITS DE CHARTRES

flux RSS de la boite LES MANUSCRITS DE CHARTRES

Manuscrits médiévaux issus du fonds de la Bibliothèque municipale de Chartres. Bibliothèque municipale de Chartres

Après plusieurs dizaines d’années d’un long travail de restauration inédit, les prestigieux manuscrits médiévaux de la bibliothèque municipale de Chartres sont désormais accessibles en ligne.

Inaccessibles pendant près de 70 ans à la recherche suite à l’incendie ayant ravagé son fonds documentaire, les manuscrits médiévaux de la bibliothèque municipale de Chartres sont désormais consultables en ligne sur le siteManuscrits de Chartres.

Projet en 4 étapes

Piloté par l’Institut de Recherche et d’Histoire des textes (laboratoire du CNRS) en partenariat avec la Médiathèque l’Apostrophe de Chartres, la Direction du Livre et de la Lecture, la Bibliothèque Nationale de France (BNF) et la Direction Régionale des Affaires Culturelles, ce portait est le résultat d’un long projet mené en quatre étapes : depuis larestauration des manuscrits, en passant par leur numérisation, l’identification des documents par des spécialistes, jusqu’à leur mise en ligne.

De l’incendie à la renaissance

La Bibliothèque municipale de Chartres disposait avant 1944 d’une des plus belles collections de manuscrits médiévaux de France. Mais une grande partie de ce fonds prestigieux a disparu dans l’incendie que l’établissement a subi en mai 1944, bombardé par l’aviation américaine lors des combat précédant le Débarquement.

Seuls 960 manuscrits médiévaux, sur les 2 000 que contenait l’établissement, ont pu être sauvés. Mais dans des états variables, les documents ayant été victimes des ravages successifs du feu, puis de l’eau.

Envoyés à la Bibliothèque nationale de France (BNF) dès le mois de juin 1944, les manuscrit médiévaux ont d’abord été restaurés dans l’urgence. 

Technique inédite de restauration

En septembre 2011, le projet initié en 2005 par l’IRHT a finalement débuté. Les documents ont alors pu être traités selon des techniques de restauration inédites en France au Centre technique de la BNF à Bussy-Saint-Georges : celles-ci consistent à disposer les manuscrits feuille par feuille en chambre humide avant de les retendre afin de faire disparaître les plis et rendre ainsi possible leur lecture.

Le portail Manuscrits de Chartres est donc l’aboutissement d’un travail de plusieurs dizaines d’années, symbole de la renaissance des manuscrits médiévaux de la bibliothèque.

Voir le film réalisé par la BNF sur le traitement des manuscrits de Chartres au Centre technique de Bussy-Saint-Georges 

La Bibliothèque municipale de Chartres, l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, et la Bibliothèque nationale de France ont organisé ensemble la campagne de traitement et de numérisation des manuscrits médiévaux de Chartres. La mission a débuté en 2009, au centre technique de la BnF, basé à Bussy-Saint-Georges, et s’est achevée à l’automne 2012.

 

Partager "La restauration des manuscrits médiévaux de Chartres" sur facebookPartager "La restauration des manuscrits médiévaux de Chartres" sur twitterLien permanent