Logo 0
Logo ss

L'entorse

Depuis 2006, l’association l’Entorse s’est donné pour objectif de construire des passerelles entre le milieu de l’art et celui du sport et entre leurs publics respectifs à travers l’organisation de différentes manifestations dans toute la région Nord-Pas de Calais ainsi qu’en Eurorégion. Elle explore les croisements entre l’art et le sport par le biais des spectacles, des expositions, des ateliers artistiques et sportifs.

 Initiation à la reliure de livre avec Rose-Lyne Aernout
 Sauvez nos reliures
 La restauration d'un vieux livre par un artisan
 Atelier de reliure de Roncq
 Coudre un livre : partie 1/2
 Coudre un livre : partie 2/2
 La dorure :  Initiation 
 La restauration : d'un livre ancien
 La reliure à la Japonaise

Partager "Vidéos et liens sur la reliure" sur facebookPartager "Vidéos et liens sur la reliure" sur twitterLien permanent

LES DECOUVERTES

flux RSS de la boite LES DECOUVERTES

JO KYUNG-RAN

Cette auteur coréenne est invitée pour la Nuit auprès de Marie Darrieussecq grâce au Korean Literature Translation Institute et à Lille3000. Elle sera notamment présente à la médiathèque de Lille-Sud à 17h.

Pourquoi une Coréenne ? Pour deux raisons: parce que la Corée est un pays que Marie Darrieussecq aime particulièrement et où elle est le plus traduite ; parce que durant le week-end des 17 et 18 octobre, Séoul est mis à l’honneur dans la saison Renaissance de Lille3000.

Jo Kyung-Ran  est auteur de romans sur la vie quotidienne de son pays. Le premier à avoir été traduit en français est Mise en bouche, un étrange roman où cuisine, amour, mort, érotisme sont étroitement mêlés dans une cruauté raffinée. Il n’est pas sans faire penser à d’anciennes légendes où la femme offensée offre en repas à son mari le cœur de sa maîtresse. On peut aussi lire de Kyung-Ran Jo en français la nouvelle Semailles dans le recueil Nocturne d’un chauffeur de taxi.

Marie Darrieussecq aime aussi particulièrement parmi les auteurs coréens, Hwang Sok-Yong (Monsieur Han), Lee Seung-U (La vie rêvée des plantes) et Kim Ae-Ran (Nocturne d’un chauffeur de taxi). Elle est traduite en coréen par Choi Mi-Kyung.

Partager "JO KYUNG-RAN" sur facebookPartager "JO KYUNG-RAN" sur twitterLien permanent